Séminaire du Dr J-P. Caillot le 18 novembre 2017

A eu lieu:

Groupe Méditerranéen de la

Société Psychanalytique de Paris

SEMINAIRE OUVERT
de MONTPELLIER

animé par
 le Dr Jean-Pierre CAILLOT   

 

Grand Hôtel du Midi
22 bd Victor Hugo
18 novembre 2017
de 15 h à 19 h 30

Recherche actuelle sur le traumatisme psychique dans le prolongement de la pensée de Paul-Claude Racamier .

Cette recherche contemporaine, à la suite du concept fondamental d’antœdipe pathologique  de Paul-Claude Racamier, portera sur le travail psychanalytique concernant  les relations traumatiques d’objet paradoxal ( père-non-père ou mère-non-mère par exemple) meurtriel et/ou incestuel, dans le cadre des thérapies psychanalytiques individuelles et collectives (couple, famille, groupe d’enfants et d’adultes).

Ce séminaire se poursuivra en 2018, les samedis 30 /06 et 01/12 ( même lieu et mêmes horaires).

Programme:

Le séminaire du samedi 18 novembre 2017 comprendra deux parties :

de 15 h à 17 h : présentation par les docteurs Maurice Hurni et Giovanna Stoll de leur ouvrage : Le mystère Freud, Paris, l’Harmattan, 2013.

« Les notions d’incestualité, de perversion relationnelle et la prise en compte de la violence psychologique ouvrent de nouveaux éclairages sur les origines de la psychanalyse.
Ainsi, Dora, célèbre patiente de Freud, apparaît comme une jeune fille aux prises avec une famille hautement pathologique. Freud en dépeint très subtilement tous les rouages pervers, mais curieusement, il n’en fait aucune élaboration . Pourquoi ?
Le récit du traitement d’Anna O., la première patiente de la psychanalyse, bénéficie aussi de cette lecture nouvelle. Aurait-elle été abusée ? Quelles est la vraie fin de son traitement par Breuer ? La description de cette cure aurait-elle été tronquée ? Autant de questions que le concept d’incestualité permet d’aborder.
Quant à la vie de Freud, elle semble imprégnée de cette même incestualité : secrets de famille scabreux, abus sexuel par sa nounou, doutes sur l’identité de son père, ont certainement contribué à l’engager dans son exploration géniale de l’inconscient, mais l’ont détourné des investigations familiales. Elles ont aussi marqué ses propres comportements d’adulte (relations troubles avec sa belle-sœur, psychanalyse de sa propre fille…)
C’est à ce voyage passionnant que vous invitent les auteurs pour revisiter les origines de la psychanalyse. »

Pause

de 17 h 30 à 19 h 30, reprise du travail de thérapie familiale psychanalytique présenté au mois de juin 2017 par Madame Sabrina Arnault.  Il sera commenté par les docteurs Jean-Pierre Caillot, Maurice Hurni et Giovanna Stoll dans un échange avec Madame Sabrina Arnault et les participants au séminaire.

Ces réunions psychanalytiques du Groupe Méditerranéen de la SPP sont largement ouvertes aux psychanalystes,  psychiatres, psychologues, infirmiers, travailleurs sociaux, médecins, juristes et étudiants dans ces disciplines.

Inscription : Dr CAILLOT
( 06 77 84 11 62 ou jean-pierre.caillot@nullorange.fr)

groupemed.spp@nullfree.frwww.groupemed.fr

Nombre limité de places. Entrée : 20€. Entrée gratuite pour les étudiants

ARNAULT Sabrina  : psychologue, psychanalyste, membre du CPGF.

CAILLOT Jean-Pierre : psychiatre, psychanalyste, membre du groupe méditerranéen de la SPP, membre co-fondateur du CPGF.

HURNI Maurice : psychiatre, psychanalyste, thérapeute de couples et de familles, membre du CPGF.

STOLL Giovanna, psychiatre, psychanalyste, thérapeute de couples et de familles, membre du CPGF.

SPP : Société Psychanalytique de Paris.

CPGF : Collège de Psychanalyse Groupale et Familiale.

Lectures :

CAILLOT Jean-Pierre, Le meurtriel, l’incestuel et le traumatique, Paris, Dunod, 2015.

HURNI Maurice et STOLL Giovanna :

La haine de l’amour,  la perversion du lien, Paris, L’Harmattan, 1996.
– Saccages psychiques au quotidien ; perversion narcissique dans les familles, Paris, L’Harmattan, 2002.
Le mystère Freud, Paris, L’Harmattan, 2013.

RACAMIER Paul-Claude, L’inceste et l’incestuel, Paris, Dunod, 1995.

 

R.-A. Belot, J.-P. Caillot et V. Rebière lors de la conférence du Dr Jean-Pierre Caillot à Besançon du 7 avril 2017 « Les apports majeurs
de Paul-Claude Racamier,
de nouvelles perspectives psychanalytiques »

Laisser un commentaire