Racamier : la connerie.

« Bien sûr, il n’est pas facile de traiter un schizophrène.

Mais si cela peut vous réconforter, dites-vous bien que dix fois plus difficile à traiter : un con.

Et que dans l’ordre des fléaux sociaux la connerie par le monde fait beaucoup plus de ravages que les psychoses. Et certes, ceux qui en sont atteints n’en meurent pas, mais elle tue autour d’elle à petit feu en cercles concentriques. »

 

Paul-Claude Racamier, Les Schizophrènes, p.186.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu