Une blague philosophique

« Nasr Eddin fait visiter sa maison à un ami.Lorsqu’ils entrent dans la chambre à coucher, celui-ci remarque aussitôt que de chaque côté de la tête du lit est posée une tabatière.

– A quoi te servent ces tabatières ? Tu en as besoin la nuit ?

– Oui, répond Nasr Eddin. Parfois, lorsque je me réveille, j’éprouve l’envie de priser et je prends une pincée de tabac dans celle qui se trouve à ma droite.

– Mais pourquoi deux ? A quoi te sert l’autre ?

– L’autre, celle de gauche, est vide. C’est pour le cas où je n’ai pas envie. »

Absurdités et paradoxes de Nasr Eddin Hodja, Ed. Phébus, Paris, 2006, p. 78.

Laisser un commentaire

Fermer le menu