Péguy: l’âme habituée

« Il y a quelque chose de pire que d’avoir une âme même perverse, c’est d’avoir une âme habituée ».

Charles Péguy, Œuvres en Prose complètes, t. III, p.1307.

Laisser un commentaire