Traverso: le sujet idéal du totalitarisme

« Le sujet idéal du règne totalitaire n’est ni le nazi convaincu ni le communiste convaincu, mais l’homme pour qui la distinction entre fait et fiction (la réalité de l’expérience) et la distinction entre vrai et faux (les normes de la pensée) n’existent plus. »

 

  1. Traverso, L’antitotalitarisme de gauche de la guerre froide à Mai 68 in Le Totalitarisme, Paris, Seuil, 2001.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu