Journée d’étude : l’engrènement pervers narcissique conjugal, familial et sociétal – 10 janvier 2020

L’APAOR est heureuse de vous proposer une :

Journée d’étude en psychanalyse groupale et familiale

L’engrènement pervers narcissique conjugal, familial et sociétal

Vendredi 10 janvier 2020

9h30 – 16h30

URIOPSS Hauts de France

199-201, rue de Colbert – 59000 Lille

Qu’entend Racamier par engrènement ?

 « Il désigne moins un fantasme qui serait mis en œuvre qu’un processus étroitement interactif, assorti d’un vécu contraignant d’emprise et consistant dans l’agir quasi direct d’une psyché sur une autre, de par une sorte d’interpénétration active et quasi mécanique des personnes.

L’engrènement peut opérer d’une génération sur l’autre et peut déboucher sur le délire (et, ajoutons-nous, sur toute pathologie narcissique dont la perversion) ; il se passe toujours de relais proprement fantasmatique ; il opère souvent sur des amalgames… » (Cortège conceptuel p.37)

L’idée de l’engrènement pervers narcissique à l’objet ustensilitaire de Racamier est incluse dans sa définition de la perversion narcissique. La perversion narcissique désigne « une organisation durable ou transitoire caractérisée par le besoin, la capacité et le plaisir de se mettre à l’abri des conflits internes et en particulier du deuil, en se faisant valoir au détriment d’un objet manipulé comme un ustensile et un faire-valoir. » Ici Racamier définit la perversion narcissique dans sa version active, sadique, dominatrice et expulsive.

Vous trouverez le programme de la journée (incluant les modalités d’inscription) en cliquant ci-après :

N’hésitez pas à en parler à vos réseaux personnel et professionnel.

Au plaisir de vous retrouver bientôt.

Laisser un commentaire

Fermer le menu