Enriquez : Sade fou antoedipien

À propos de Sade : « Le mélange total, la possibilité hallucinatoire d’être tout dans le même moment, d’occuper toutes les positions dans l’ordre des générations et des sexes, c’est-à-dire en fait, de nier un tel ordre, voilà ce que Sade nous donne à voir […]. Ce mélange est le monde du même : plus d’enfants, de père, de femme, uniquement des objets substituables voués aux plaisir du despote qui n’a pas de plus grande joie que celle provoquée par la mise en pièces de l’objet de sa satisfaction. »

Eugène Enriquez, De la Horde à L’Etat.

Laisser un commentaire

Fermer le menu