Chesterton : la séduction tyrannique

« Le pire tyran n’est pas l’homme qui gouverne par la terreur. Le pire est celui qui gouverne par l’amour et en joue comme d’une harpe. »

Gilbert Keith Chesterton

Laisser un commentaire