Chasseguet-Smirgel : différences et réalité

« Plus profondément, on peut concevoir la réalité comme faite de différences. Plutôt que de se référer à la seule différence entre les sexes et les générations comme représentant le roc de la réalité, il conviendrait de penser que la réalité est tout entière la résultante de différences. Le temps, par exemple, peut être considéré comme l’intervalle existant entre le besoin (ou le désir) et sa satisfaction. L’espace implique la prise en compte des différences de situation entre les points qui le composent. La réalité est constituée par un passage de l’homogénéité à l’hétérogénéité. »

Janine Chasseguet-Smirgel, Les deux arbres du jardin, essai psychanalytique sur le rôle du père de la mère dans la psyché, Édition des femmes, 1988, p. 130.

Laisser un commentaire