Archive : conférence de Montpellier – 29 janvier 2022

L’APAOR est heureuse de relayer pour le Groupe Méditerranéen de la SPP, une conférence :

« L’ABUS : DU TRAUMATISME
A LA CONFLICTUALITÉ PSYCHIQUE DU DÉSIR »
 
Samedi 29 janvier 2022
 
8h30 – 17h00

EN PRÉSENTIEL (limité à 33 places)
au Grand Hôtel du Midi

22 boulevard Victor Hugo
34000 Montpellier

ET PAR VISIOCONFÉRENCE

 
 

Journée annuelle du GMSPP, programme en cours d’élaboration. Journée en présentiel et visioconférence.

OU complétez le bulletin d’inscription (cliquez-ici pour le télécharger) accompagné du règlement par chèque à l’ordre du GMSPP que vous ferez parvenir à cette adresse :
Groupe Méditérranéen de la SPP, 2 avenue des Belges 13100 Aix-en-Provence.

Pour tout renseignement vous pouvez contacter le Groupe Méditerranéen par mail : contact@nullgroupemed.com

 
 

Argument :

L’abus est un mauvais usage de quelque chose, de quelqu’un ou de plusieurs personnes. Il en existe de nombreuses expressions qui peuvent conjuguer tour à tour, l’abus sur soi et l’abus sur l’autre. On évoque aisément l’abus de confiance et de pouvoir, l’abus de position dominante, notamment financière dans nos sociétés néolibérales et ses conséquences tant sur les citoyens que sur les animaux ou la nature.

Les violences psychiques, physiques et l’abus sexuel en particulier provoquent des émotions médiatisées qui convoquent davantage un tourbillon perceptif qu’un questionnement de sens. Que devient en effet le temps de l’humain, lent dans sa capacité à penser et se lier aux autres ? Que deviennent en particulier les personnes abusées, comment trouvent-elles le chemin de la confiance en leur vie et leur désir suite aux traumatismes ? Y a-t-il un profil abuseur ?

Il est indispensable de poursuivre une exploration psychanalytique du concept d’abus et nous y consacrerons cette journée.

Nous connaissons les climats relationnels- conjugal, familial, institutionnel et sociétal favorables à l’apparition de traumatismes cumulatifs et les conséquences et ou modifications psychiques, addictives et ou somatiques sur les individus quels qu’ils soient, du nourrisson à l’adulte.

Au travers de présentations de cas cliniques d’abus et de la compréhension des conséquences sur le fonctionnement psychique, élaborées théoriquement, nous interrogerons précisément le chemin que la psychanalyse freudienne et contemporaine propose pour que la pulsion de vie reprenne ses droits entre emprise et satisfaction.

Nous terminerons la journée sur un point de vue anthropologique des abus sociétaux contemporains.

Laisser un commentaire